De plus en plus d’entreprises se considèrent comme engagées dans un processus de transformation écologique et sociale. Bien qu’il ne soit pas facile d’établir un modèle d’entreprise durable, il offre des avantages concurrentiels. Le changement climatique, l’inégalité des conditions de travail ou la corruption font désormais partie du quotidien des médias. La question de la durabilité devient, donc, une priorité de plus en plus importante pour les entreprises, parallèlement aux objectifs commerciaux habituels. Les dirigeants se rendent de plus en plus compte que la compétitivité et la durabilité sont inextricablement liées. Cependant, les entreprises doivent réaligner leurs modèles d’entreprise afin de maîtriser les défis mondiaux.

La durabilité en tant que partie intégrante du système d’objectifs

Certaines entreprises pionnières ont déjà franchi l’étape suivante. Ils ont déjà mis au point de nouvelles stratégies cibles qui leur permettront de développer un modèle commercial durable et complet. Toutefois, cette nouvelle façon de faire des affaires peut être différente pour chaque secteur industriel. Pour l’industrie automobile, par exemple, cela signifie l’utilisation de véhicules autonomes alimentés par une énergie propre et une mobilité partagée. Dans le secteur financier, en revanche, cela signifie, par exemple, faire coïncider les décisions d’investissement avec les objectifs environnementaux et sociaux.

Six approches pour plus de durabilité

Toutefois, il est nécessaire de placer le processus de changement au niveau du conseil d’administration et d’impliquer des leaders d’opinion influents afin de soutenir activement les responsables de l’innovation. Il existe six approches stratégiques qui aident à atteindre à la fois la durabilité et les objectifs commerciaux. L’expérience ou l’inexpérience d’une entreprise en matière de durabilité n’a aucune importance.

1. Mettre en œuvre une vision courageuse de manière contrôlée

Les pionniers de la durabilité conçoivent, d’abord, leur modèle d’entreprise du futur et élaborent, ensuite, des stratégies pour le mettre en pratique. Parmi les entreprises interrogées, le nombre de celles qui s’efforcent d’opérer une transformation complète en matière de durabilité va presque tripler au cours des cinq prochaines années, passant de 9 % aujourd’hui à 26 % à l’époque.

2. Repenser la fidélité des clients

À l’avenir, la fidélité des clients à long terme deviendra le principal moteur du succès des entreprises durables, avant même la réputation et les économies de coûts. Les pionniers convainquent leurs clients grâce à une approche globale. Les produits durables font partie de la proposition de valeur, le processus de changement est accéléré par les caractéristiques innovantes des produits et les avantages en termes de prix.

3. Impliquer pleinement les partenaires

De nombreuses entreprises utilisent de nouvelles formes de coopération pour modifier fondamentalement leur écosystème d’entreprise. 64 % des participants à l’étude considèrent que ce changement est très important. Les personnes interrogées prévoient d’intensifier leur coopération avec les autorités de régulation, les législateurs et les concurrents, entre autres, au cours des cinq prochaines années.

4. Utiliser les nouvelles technologies de manière responsable

L’utilisation de technologies innovantes doit être conçue de telle sorte que des succès durables soient obtenus rapidement et sans effets secondaires indésirables pour la santé et l’environnement.

Parmi les pionniers dans ce domaine, citons Apple, qui utilise des robots de recyclage, et Google, qui utilise l’intelligence artificielle pour économiser jusqu’à 40 % de l’énergie nécessaire au refroidissement des centres de données.

5. Redéfinir la nature de la création de valeur

Dans le cadre de leur stratégie commerciale, les pionniers vont au-delà des purs ratios financiers. Les premières grandes entreprises intègrent les aspects environnementaux et sociaux dans leurs décisions d’investissement. Ils ont reconnu qu’il s’agit là de bien plus qu’un simple compromis entre rentabilité et durabilité.

6. Adapter l’activité principale en fonction des besoins

90 % des entreprises interrogées ont reconnu qu’elles devaient changer leur modèle d’entreprise de base afin de devenir plus durables. 38% considèrent même qu’une transformation radicale est indispensable. Le changement de stratégie vers plus de durabilité peut englober les produits, les relations avec les clients, mais aussi l’activité principale.

Éviter les erreurs, avoir un succès à long terme

Les entreprises qui veulent se restructurer fondamentalement sont confrontées au défi de maintenir leur modèle d’entreprise actuel et, en même temps, de faire avancer la transformation vers la durabilité. Le risque d’échec est élevé. Selon une étude, seuls 4 % des participants à l’étude ont pleinement réussi leur transformation. 47% déclarent avoir échoué jusqu’à présent.

Ce taux d’échec montre combien il est difficile de construire un modèle d’entreprise véritablement durable. Cependant, les entreprises qui commencent à changer de stratégie, dès maintenant, peuvent acquérir un énorme avantage concurrentiel.