Avant de créer une entreprise, il existe un concept qu’il faut maîtriser. C’est, en fait, la première étape à franchir qui déterminera le succès, ou pas, de la future société. Il s’agit du plan d’affaires, ou business plan. Le mot peut sembler barbare et faire peur, mais vous allez voir que le concept est à la portée de tous.

Business plan : qu’est-ce que c’est ?

Un plan d’affaires (business plan ou concept) est un document de travail qui contient tous les objectifs et les stratégies d’une entreprise avec les exigences de base, les plans et les mesures pour une certaine période. Il doit être divisé en quatre parties.

D’une part, le plan d’affaires a pour tâche de convaincre les investisseurs potentiels du concept, et d’autre part, au sein de l’entreprise, il constitue la base de la stratégie et des projets de planification futurs.

Bien sûr, tout cela semble relativement compliqué, mais si vous rassemblez suffisamment d’informations avant de rédiger le plan – et l’Internet est une source extrêmement importante et complète pour cela aussi – les difficultés initiales seront réduites.

Les éventuelles catégories d’un business plan

Si vous projetez de créer une entreprise individuelle, la préparation d’un business plan, et donc la planification des investissements, de la rentabilité et des liquidités des parties, est plus facile à gérer que dans le cas d’une grande entreprise.

Certains plans ne comptaient que 6 pages. Pourtant, ils ont été approuvés par le conseiller fiscal. Certains entrepreneurs ont conçu leur plan business sur la base d’étapes plus petites. A ce titre, il existe des schémas que l’on peut suivre comme modèle.

Tout d’abord, il faut décrire, en détails, l’idée de l’entreprise. Ensuite, il faut décrire le niveau de connaissances dans le domaine visé (technologie, agroalimentaire…).

Voici les autres points à mentionner dans un business plan :

– Les produits/services

– La situation du marché/concurrence

– La forme juridique

– Le marketing (fixation des prix, conception de la publicité)

– Les assurances et les adhésions

– Les impôts

– Les opportunités et les risques

– Le financement / calcul du budget (liste des besoins en capitaux dans la phase de démarrage)

– Le plan de financement (Ai-je des fonds propres ? Ai-je besoin de capitaux extérieurs ? Recettes prévues, dépenses mensuelles)

La page de garde, la table des matières et le curriculum vitae sous forme de tableau en annexe. Ils peuvent être insérés pour compléter le plan business.

Bien entendu, il est important de se faire aider dans la conception d’un plan business. Il est, de ce fait, possible de faire appel au conseiller fiscal. Celui-ci se chargera, éventuellement, de la préparation de certains documents en vue de demander des subventions telles que la subvention de création d’entreprise.

Des modèles de business plan gratuits et payants sur Internet

Vous trouverez sur Internet de nombreux échantillons et modèles gratuits pour la préparation de votre business plan, que vous pouvez utiliser comme guide. Il existe plusieurs pistes pour y accéder.

Sur le portail de la création d’entreprise du ministère fédéral de l’Économie et de la Technologie, vous trouverez quelques exemples de plans d’entreprise sous forme de fichiers PDF à télécharger, ainsi que des informations complémentaires sur le contenu et la forme d’un plan d’entreprise et des informations importantes sur le plan financier.

De nombreuses chambres de commerce et d’industrie des pays ont un plan d’affaires à télécharger sur leur site web. Ici aussi, il est utile de jeter un coup d’œil à ces pages de temps en temps.

Sur Businessplan4u, vous pouvez vous faire envoyer un modèle de business plan via le formulaire de la newsletter. Vous trouverez également de plus amples informations sur le site. Businessplan4u propose de nombreux plans d’entreprise pour des domaines d’activité spécifiques, mais ceux-ci sont payants (39,30 €). Sont ensuite inclus dans le champ d’application de la prestation le plan d’affaires et le plan financier. Pour sa part, Exxchange vous fournit également des modèles et des échantillons pour un prix à partir de 14,90 €.

Il est également recommandé de disposer de divers outils en ligne avec lesquels vous pouvez créer votre plan d’entreprise en ligne.

Vous pouvez donc facilement créer vous-même le cadre de base de votre plan business grâce à l’outil gratuit de plan d’entreprise de Unternehmenswelt.de. Celui-ci est adapté aux programmes de soutien de l’Agentur für Arbeit (comme la subvention de démarrage) ou à des financements et subventions de moindre importance.

Business-Concept propose également un outil de plan d’affaires. Il s’adresse principalement aux fondateurs d’une nouvelle entreprise qui souhaitent démarrer à partir d’ALGI ou d’une relation de travail. Après avoir rempli le questionnaire en ligne, les employés de Business-Conzept créent gratuitement votre plan d’entreprise individuel avec un aperçu de la rentabilité. Vous recevrez le plan par courrier électronique après environ deux jours.

Lexware, l’entreprise de logiciels basée à Fribourg, propose un outil interactif en ligne sur son portail, à l’aide duquel vous pouvez créer votre plan d’entreprise ainsi qu’un plan de financement exact. Des textes d’aide vous guident pas à pas dans l’application. Vous pouvez télécharger le plan d’entreprise fini sous forme de document PDF ou l’envoyer à votre conseiller fiscal pour vérification. Le plan d’entreprise peut également être modifié et développé après sa création.

Outre les offres susmentionnées, vous trouverez sur Internet de nombreux autres prestataires de services qui établiront pour vous, contre paiement, votre plan d’affaires. Ce service comprend une séance d’information personnelle.

Bonne chance pour la rédaction de votre business plan !