La Berliner Sparkasse et la Freie Universität ont prolongé et élargi leur partenariat dans la promotion des start-ups jusqu’en 2021. Par exemple, le FirmenCenter Gründung und Nachfolge (Centre d’entreprises pour le démarrage et la succession), avec ses conseillers en démarrage, continue à soutenir les fondateurs de la Freie Universität sur la voie de l’emploi indépendant et fournit des connaissances sur la planification financière dans le cadre d’ateliers, de séminaires et d’heures de consultation.

« Nous voulons susciter l’intérêt des étudiants pour l’entrepreneuriat dès le premier semestre. Nous voulons qu’ils agissent comme des compagnons tangibles qui donnent des conseils sur les questions de financement, et des critiques honnêtes avec lesquels ils peuvent travailler ensemble pour affiner le modèle commercial », déclare Michael Jänichen, responsable de la division « Entreprises clientes ». Le « Prix du fondateur de la Berliner Sparkasse » fait, également, partie du partenariat. Le prix, doté de 4 000 euros, sera remis pour la sixième fois le 23 août 2018, en coopération avec le réseau d’entrepreneuriat de la Freie Universität Berlin. Jusqu’à présent, les lauréats sont les start-ups Lebepur GmbH (2013), Dolosys GmbH (2014), PerformaNat GmbH (2015), INURU GmbH (2016) et Augletics GmbH (2017). Les cinq entreprises sont entrées sur le marché et se développent positivement.

Le concours Funpreneur pour soutenir les start-up

Une partie de la coopération est, maintenant, le concours Funpreneur de la FU Berlin, dans le cadre duquel les étudiants en licence peuvent développer une idée de start-up en cinq semaines avec un capital de départ de cinq euros et mettre leurs produits sur le marché. La première cérémonie commune de remise des prix a eu lieu le 29 juin 2018. 19 équipes ont présenté leurs développements dans les stands et sur les terrains. Un jury indépendant, dont faisait, également, partie Oleksandra Ambach de la Fondation du centre d’entreprise et de la succession, a évalué les meilleures idées. « Le concours m’a surtout convaincu par des concepts particulièrement créatifs et bien pensés. Il est vraiment impressionnant de voir le chemin parcouru par les étudiants en si peu de temps », déclare M. Ambach.

La 1ère place CaYouBo

Sous la devise « Portez votre livre », les deux membres de l’équipe ont développé eux-mêmes des sacs de livres et les ont déjà distribués par le biais d’un réseau de partenaires de coopération bien connus (dont la Kulturkaufhaus Dussmann et la Buchhandlung Ludwig).

Le Platz Cleanleaves

L’équipe a mis au point une alternative de détergent sans plastique, à base de lierre. En coopération avec un atelier de couture, elle a produit des sacs de lavage qui sont vendus via la boutique en ligne qu’elle a elle-même créée et a acquis des partenaires de distribution.

La 3e place du rallye en ligne de Berlin

Grâce à la chasse au papier numérique, l’utilisateur peut explorer Berlin d’une manière moderne, passionnante et simple à l’aide d’un smartphone.

Le défi « De la recherche au marché »

Le « Research to Market Challenge » est un concours pour les idées d’entreprises et de start-up basées sur la recherche, organisé par la Freie Universität Berlin, la Humboldt-Universität zu Berlin, la Technische Universität Berlin, la Charité – Universitätsmedizin Berlin et la Société Ernst Reuter. L’événement festif de clôture avec la remise des prix dans les catégories Numérique, Sciences de la vie

Navalanche (TU Berlin)

Le système de compagnon portable avertit l’utilisateur des dangers possibles : auditifs, visuels, ainsi que tactiles. L’équipe voudrait commencer le développement dans le domaine du ski et du snowboard, où les athlètes sont avertis par une paire de lunettes de ski basées sur des données GPS, par exemple sur les lignes de démarcation et les situations dangereuses.

Catégorie Sciences de la vie

SmartCor (Charité)

Cette solution logicielle fournit des informations plus complètes que les méthodes existantes pour le diagnostic et les plans de traitement des patients souffrant de malformations cardiaques.

Catégorie Culturel

VetEducators (FU)

VetEducators deviendra un fournisseur de modèles d’enseignement pour la simulation de procédures invasives sur les animaux de laboratoire dans l’enseignement et la recherche. Par exemple, des échantillons de sang peuvent être prélevés sur des pattes de chien, des oreilles de lapin ou des cous de cheval en silicone sans provoquer de blessures par des erreurs initiales, qui coûteraient la vie à un animal vivant.

Bon à savoir

Depuis 2013, la Fondation et la succession du centre d’entreprise coopèrent avec Profund Innovation, le service de transfert de connaissances et de technologies de la Freie Universität Berlin, et le Digital Entrepreneurship Hub de Martin Gersch, professeur d’administration des entreprises. Plus de 50 sociétés ont été établies sur le campus de l’Université de Floride pendant cette période. En 2018, le FU a remporté pour la huitième fois le titre de « Think Tank de Berlin » dans le cadre du concours de plans d’entreprise Berlin-Brandebourg.